"Konbini" -- convenience stores

Le konbini est un supermarché en miniature et une centrale de services à la japonaise. Le konbini est pour beaucoup de Japonais le point de départ et le point de retour de la journée.



●Qu'est-ce que c'est "le konbini?"

Le "konbini" est un supermarché en miniature et une centrale de services allant de l'envoi de colis postaux à la mise à disposition de distributeurs automatiques de billet de banques. Pour beaucoup de Japonais, le "konbini" constitue le point de départ de la journée et son point d'achèvement. Ils s'y rendent le matin pour prendre leur petit déjeuner et le soir ils s'y reviennent pour acheter ce qui constituera l'essentiel de leur dîner : un plat cuisiné.

 

Ces commerces de proximité souvent ouverts 24h/24 et 7j/7 couvrent la totalité du pays avec plus de 55000 magasins au Japon. On les trouve partout dans les coins de rue de grandes villes et jusque dans les petites villes et les zones rurales. Comme les supérettes en France, les "konbini" distribuent des produits de consommation courante mais ils proposent aussi de très nombreux services: photocopie, envoi de fax, réservation de spectacles et d'hôtels, loterie, relais de sociétés de vente par correspondance et de transport. On peut également y payer la plupart des factures: eau, gaz, électricité, téléphone, télévision etc...

 

●La concurrence est rude entre les tenants du marché (7-Eleven, Lawson, et Family Mart)

La concurrence est rude entre les tenants du marché (7-Eleven, Lawson et Family Mart) qui annoncent des programmes d'ouverture de magasins très agressifs mais la lutte se situe aussi sur le plan de l'innovation. Comment attirer de nouveaux clients , Les stratégies diffèrent mais reste un point commun, à savoir ne pas hésiter à modifier l'identité et l'uniformité de l'enseigne et ptoposer de nouveaux produits et services en fonction de la clientèle des différents points de vente.

 

●Ministop propose désormais dans certains magasins des plats chauds, des patisseries et des onogiri préparés sur place à la demande

Ministop, chaîne affiliée à Aeon Co., propose désormais dans certains magasins des plats chauds, des patisseries et des onigiri préparés sur place à la demande. Dès è heures du matin, étudiants et salariés de sociétés s'y pressent sur le chemin de la faculté ou du bureau. Ceux qui restent tard au bureau y trouvent également de quoi dîner. La clientèle féminine représente 40% des clients de ce nouveau type de magasins contre seulement 20% pour les Ministop classique. Circle K Sunkus qui compte plus de 1500 points de vente dans le pays, ce qui le place au quatrième rang des chaînes a ouvert un nouveau type de "konbini" baptisé Fork Talk où après avoir commandé le plat qu'il souhaite manger, le client peut continuer ses courses dans le magasin : un bipeur le préviendra que son repas est prêt.

 

●7-Eleven, à l'origine de l'ouverture du premier convenience store à Tokyo en 1974 parie sur la mise en vente de nouvelles marchandises

7-Eleven, à l'origine de l'ouverture du premier convenience store à Tokyo en 1974 parie sur la mise en vente de nouvelles marchandises. Traditionnellement les "konbini" vendent des magazines et des mangas, mais pas de livres reliés. Dans plus d'une centaine de magasins (sur quelque 18000 détenus par la chaîne), 7-Eleven a mis en vente des romans et essais économiques, dès leur parution. A cause du développement d'internet les librairies sont en perte de vitesse au Japon, qui en 5 ans a perdu plus de 3000 points de vente et compte aujourd'hui 12500 librairies. Les éditeurs ont demandé au distributeur Tohan de défendre le marché en vendant les nouvelles parutions via les convenience stores. Si cet essai est validé, la vente des livres au Japon pourrait être révolutionnée.

 

●Dans 12 de ses magasins, Lawson a choisi de chouchouter ses clients les plus âgés

Dans 12 de ses magasins, Lawson a choisi de chouchouter ses clients les plus âgés en aménageant les accès, en abaissant la hauteur des rayons, en grosissant l'affichage des prix, en proposant des produits spécifiques et même en installant des bancs et des tables devant les magasins afin de permettre à ses clients seniors de passer un moment ensemble. Dans le futur Lawson envisage de convertir aisi 30% de ses magasins. De son côté Family Mart a ouvert un magasin dans un campus universitaire où il vend des bento pour le déjeuner, des sandwichs et de la pepeterie. Le magasin n'est ouvert qu'une heure et demie par jour avant le début des cours et à l'heure du déjeuner mais il draine autant de clients que la moyenne des convenience stores. L'idée de la chaîne est d'ouvrir d'autres magasins dédiés dans des écoles, des hôpitaux ou des ensembles d'immeubles d'habitation.