Noren (暖簾):appareil ménager depuis Heian

Utilisé à la place ou en plus sur murs et fenêtres, les "noren (暖簾) combinent la fonction de beauté, lumière, ventilation et intimité de diverses façons.



●Climat au Japon

L'été japonais chaud et étouffant est souvent désagréable pour ne pas dire plus. L'hiver froid peut être surmonté en mettant plus de vêtements et en augmentant le chauffage mais la seule façon de résister à la chaleur et l'humidité est de bloquer les rayons du solei et permettre le passage de l'air sans entrave. C'est pour cette raison que l'architecture japonaise favorise un minimum de murs et l'utilisation de meubles qui peuvent être déplacés facilement pour créer un style aéré. Bien que cela conduise à une perte d'intimit visuelle, il y a de nombreux moyens de tempérer cette perte en fournissant une circulation d'air maximale et obstruer les rayons du soleil.

 


Les noren sont des rideaux fendus, non rassemblés, faits de tissu ou de chanvre qui furent utilisés comme écrans devant les maisons depuis la période Heian.

Beaucoup plus tard, ils remplacèrent les portes des grandes boutiques pour faciliter le passage des clients. Aujourd'hui, ils continuent cette tradition d'abord pour des débits de boissons et ceux servant de la nourriture japonaise. Ils peuvnt aussi fournir un espace publicitaire pour une entreprise individuelle particulière annonçant le nom de la boutique, marque et spécialités et sont utilisés pour indiquer quand un endroit est ouvert pour les affaires. Si l'on ne voit aucun "noren" ou si "noren" sont encore derrière la porte, l'établissement n'est pas encore ouvert.


A la maison, les noren servent de jolis séparateurs d'espaces.

Ils sont souvent suspendus pour bloquer la vue sur la cuisine ou sur une autre partie de la maison à partir de l'entrée officielle ou du couloir. De toutes les formes de filtrages déployés dans les intérieurs japonais, le noren est le plus doux. Non seulement le tissu est doux mais la façon dont il est utilisé crée cet effet. Comme il volette dans la brise, le noren permet de voir la fenêtre et quand il est utilisé en conjonction avec des carillons à vent "furin (風鈴)" il permet d'entendre le vent comme si on était en été.


Le fait que l'on doive toucher le noren avant de passer produit non seulement un appel visuel mais aussi tactile.

En fait, les Japonais aiment sentir leurs têtes frôlées lorsqu'ils passent l'entrée. Cependant ceci peut être une habitude non familière pour les autres et comme il y a des moments où l'on ne peut être dépeigné, il faut faire attention au choix approprié de l'emplacement et de la hauteur du noren.


Comment faire votre propre "noren" ?

1. Mesurer la largeur de la porte ou du corridor.

2. Décider la largeur.

3. Acheter la quantité appropriée de tissu en prenant en considération la marge pour la couture, fil, et tringle à rideau.

4. Couper le corps principal et les boucles, assortir les dessins horizontaux ou autres. Joindre les côtés des sections A à B et B à C, en cousant 15 cm du haut vers le bas de chaque section.

5. Presser en laissant ouvert la couture.

6. Finir les bords du corps principal et boucler en retournant les bords en deux en cousant point glissé ou à la machine. Les coins peuvent être assemblés si désiré.

7. Plier les boucles en deux dans le sens de la longueur, assembler les bords ensembles et coudre.

8. Presser en laissant ouvert la couture puis tourner à angle droit bord extérieur, dresser les bords ensembles et coudre.

9. Presser en laissant ouverte la couture et tourner à angle droit bord extérieur en centrant la couture.

10. Retourner les bords vers le dessous.

11. Plier les boucles en moitié et placer la partie principale du rideau de façon à laisser 2,5 cm entre les panneaux. La position des boucles tout à droit et à gauche au même niveau que les bords du panneau principal.

12. Centrer les deux autres boucles sur les coutures.

13. Coudre à la main ou à la machine les boucles sur le panneau principal en gardant à l'esprit le poid du rideau et le diamètre de la tringle.