Ranma (欄間)

En contraste avec l'imposte ou la rosace que l'on trouve dans les églises occidentales, le ranma (欄間) a fini par être conçu en conjonction avec le shoji et le fusuma dans une structure rectangulaire pour être admiré des deux côtés.



La hauteur habituelle des shoji ou des fusuma est d'environ 180 cm, ce qui laisse un petit espace entre le coulisseau du dessus et le plafond.

La hauteur habituelle des shoji ou des fusuma est d'environ 180 cm, ce qui laisse un petit espace entre le coulisseau du dessus et le plafond. Cet espace est souvent comblé par une petite shoji ou un panneau fusuma, travail de treillis, ou une gravure ajourée et est désignée par le mot "ranma (欄間). Il améliore la circulation de l'air et apporte de la lumière.

 

Ranma (欄間)| Grand Tour | Voici le Japon

 

Dans les temps précédant la lumière électrique, les pièces étaient obscures même pendant la umière du jour et ainsi la lumière passant à travers le ranma avec une gravure ajourée par exemple produisait un bel effet de silhouette.

Dans les temps précédant la lumière électrique, les pièces étaient obscures même pendant la umière du jour et ainsi la lumière passant à travers le ranma avec une gravure ajourée par exemple produisait un bel effet de silhouette. Il y a beaucoup de sortes de dessins qui peuvent être utilisés pour créer cette interaction de lumière et d'ombre bien qu'aujourd'hui ces pièces puissent être trop claires pour la création de telles silhouettes. Une possibilité est d'utiliser un dessin de ranma comme un abat-jour de lampe de chevet. Il n'est pas nécessaire d'utiliser un bois gravé pour cela ; un motif de fleur ou d'oiseau par exemple coupé dans un morceau de carton entouré et illuminé à l'arrière est aussi efficace. De façon similaire, vous pouvez faire une lampe de style japonais avec un modèle ranma que vous avez dessiné vous-même..

Ranma (欄間)| Grand Tour | Voici le Japon